Nuisances sonores générées par les lieux de cultes : Des leaders religieux de la commune Golfe 2 s’engagent à l’auto-censure et l’autodiscipline Featured

dimanche 19 juin 2022 319

Les autorités togolaises veulent faire respecter le principe selon lequel « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres », par les lieux de cultes dont les nuisances sonores perturbent allègrement et quotidiennement la tranquillité et la quiétude des voisins et d’autres paisibles citoyens. Outre les nuisances sonores, les lieux de cultes s’implantent d’une manière anarchique dans le pays. Constats faits, le ministère en charge de l’administration territoriale, de la décentralisation et de l’aménagement des territoires veulent faire le ménage en limitant le seuil des décibels à 55 des nuisances sonores générées par les lieux de cultes et d’interdire l’implantation de lieux de culte qui se fait d’une manière anarchique dans le pays. Suite à cette sortie du Ministère, des leaders religieux de la Commune Golfe 2 se sont retrouvés le samedi 18 juin 2022 à Lomé, pour  plancher sur les questions, histoire de voir quelle attitude adopter vis-à-vis du voisinage, là où est implanté le lieu de culte.

Mais par rapport aux nuisances sonores, les responsables religieux ont souligné qu’elles ne sont seulement générées pas par les lieux de cultes. Raison pour laquelle, Pasteur Edoh Komi, initiateur de la rencontre entre des leaders religieux, a promis qu’il y aura d’autres rencontres avec les tenanciers des bars, des discothèques etc  pour que les uns et les autres s’inscrivent dans la vision de l’autorité.

Toutefois, l’homme de Dieu a appelé les siens à l’auto-censure, autrement l’autodiscipline vis à vis du voisinage. « C’est vrai quand même qu’il y a liberté de religion, mais il faut quand même que, cette liberté s’exerce au liberté d’autrui. Les nuisances sonores sont une réalité et cela portent atteinte à la vie humaine. Au cours de cette réunion, nous avons sensibilisé nos collègues par rapport au comportement qu’ils doivent adopter dans les localités où se trouvent leurs lieux de culte. C’est très important, car il faut reconnaitre que, nos collègues pasteurs produisent de nuisance sonore… », a-t-il déclaré.

Interdire toutes nouvelles implantations de lieux de cultes au Togo

Sur ce sujet, Pasteur Edoh Komi et les siens après avoir passé en revue cette question, comptent envoyer un courrier au Ministre Payadowa Boukpessi pour lui faire part de leurs observations.

A l’issue de la rencontre, les responsables religieux se sont séparés sur une note de satisfaction de l’initiative qui leur a permis d’avoir des explications sur les deux sujets.

« Le premier adjoint au maire du Golfe 2 nous a invité pour nous donner plus de précisions concernant cette réglementation et surtout l’obtention des récépissés pour les églises. Il a essayé de nous expliquer la position du gouvernement et donner des conseils qui peuvent nous aider quant à la réglementation », a expliqué à nos confrères de Togotimes, le vicaire à la paroisse Cristo Risorto, le Père Gilbert Jonas Biam. Pour le père Gilbert, en attendant la hiérarchie de l’église Catholique qui certainement vont leur donner des orientations, il y a lieu de tenir compte et de respecter les orientations sur les nuisances sonores pour ne pas troubler la quiétude des populations.

Comme le père Gilbert, l’apôtre Thierry AKAKPO, fondateur de la Chapelle des Œuvres au Togo, s’inscrit dans la dynamique de réflexion. Selon lui, les directives sont données aux préfets et aux maires. « Nous allons les écouter pour voir ce qu’ils vont décider pour pouvoir les accompagner », a-t-il fait savoir.

Pour rappel, il y a de cela quelques semaines, le ministre de l’administration territoriale avait suspendu les activités de 3 lieux de culte pour nuisances sonores confirmées. Une suspension qui selon les autorités, viserait à restaurer la tranquillité et la quiétude des populations riveraines. Sont concernées par cette suspension,  l’Eglise de Dieu en Christ sise à Agoè-Assiyéyé, non loin de l’établissement HIERIS ; de l’Eglise Chrétienne des Rachetés de Dieu sise à Ségbé-Klémé ; et de l’Eglise Chapelle des Conquérants de Dieu sise à Agoè-Sogbossito.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314
Last modified on dimanche, 19 juin 2022 15:35